Juillet sans plastique : 31 trucs pour réduire tes déchets

En janvier dernier, on a publié une résolution par jour pour réduire les déchets qu’on produit. On a réuni tout cela ici, pile pour le mois de juillet sans plastique !

Mais avant…

Qu’est-ce que le Plastic Free July ou juillet sans plastique ?

Il s’agit d’un mouvement instigué par les Australiens (il n’y a pas que des grosses bibittes là-bas ! Il y a aussi de grands écolos !) qui, à l’origine, n’intéressait qu’une poignée d’individus étranges voulant vivre sans poubelle. Rapidement, le mouvement s’est propagé à travers le monde et on compte des millions de participants ! Go la planète !

Juillet sans plastique, ça veut dire qu’on évite de consommer les plastiques à usage unique. On se rappelle toute l’énergie que ça prend pour faire une petite fourchette en apparence innoffensive… Un objet qu’on utilisera pendant une quinzaine de minutes et qui mettra des centaines d’années à se désagréger, en plus d’aspirer des énergies non renouvelables avant d’atterrir sur les étalages du IGA. On dit quoi ? Tous en choeur… on dit NON !

Pour te préparer au prochain mois, voici nos 5 petites recommandations :

  • Fais-le avec un(e) ami(e). C’est plus encourageant de relever ce genre de défi en groupe. On se pose des questions, on réfléchit et on essaie de faire mieux en équipe.
  • Si l’ampleur de la tâche te décourage, fais ta propre version du défi : juillet sans pailles, juillet sans ziploc, juillet sans gobelets de café jetable, juillet sans contenants de bouffe pour emporter, etc.
  • Ne te sens pas coupable ! Si une malheureuse paille apparaît dans ton cocktail, dis-toi que tu feras mieux la prochaine fois. Ça nous arrive à tous. Regarde plutôt l’ensemble de ce que tu as fait et ce que tu feras.
  • Ne change pas tout du jour au lendemain ! Un pas à la fois !
  • Amuse-toi !

Et maintenant, les résolutions de janvier qu’on transpose en juillet :

1. La première résolution à prendre et la plus facile (parole de Coco !), c’est de traîner un sac réutilisable avec toi. Si tu te trouves dans une situation où tu as besoin d’un sac et tu ne veux pas te retrouver à creuser un melon d’eau comme les Sandrine et Étienne de ce monde, tu pourras déplier ton sac tel un super-héros écolo !! 

2. Les bouteilles d’eau en plastique, c’est non ! On utilise de simples verres ou on prend l’habitude de traîner une gourde d’eau ou un pot mason.

Plusieurs personnes achètent encore des bouteilles d’eau à la maison pour avoir de l’eau fraîche ou parce qu’elles n’aiment pas le goût de l’eau du robinet. Si tu veux éliminer le goût du chlore, tu peux garder un pichet d’eau sans couvercle au frigo et le goût s’en ira tout seul, ou alors tu peux pousser la note un peu plus loin et y laisser un petit bâton de charbon actif pour purifier l’eau (disponibles chez Vrac et bocaux).

3. Un petit café d’après-midi ? Apporte ta tasse réutilisable pour aller chercher ton café. Le ou la barista devrait te la remplir avec plaisir, et tu auras peut-être même un petit rabais !

4. Remplace la pellicule de plastique (Saran Wrap) par un tissu enduit de cire d’abeille ou de calendula. Tu peux aussi les faire toi-même. On n’a jamais essayé, mais Lauraki saura te guider tel un sherpa au sommet du mont Everest. Toutefois, on utilise les Api-Flex, nos emballages préférés faits avec amour par Félix et Judith.

5. Lorsque ta brosse à dents en plastique devra être remplacée, opte plutôt pour une brosse à dents en bambou ou une brosse à tête rechargeable disponible la boutique Etsy de Mariefil. Si tu prends une brosse à dents en bambou, l’emballage te dira que le manche se composte et les poils en nylon se recyclent. Effectivement, en enlevant les poils à la pince, tu peux composter le manche, mais les poils ne se recyclent pas. Ils sont trop petits et le centre de tri ne fera pas la différence. On les met dans notre jarre à déchets.

6. Tu peux laver et réutiliser les petits sacs en plastique genre Ziploc. C’est ce qu’on fait pour la congélation des fruits et légumes. Pour les lunchs, on te recommande fortement des sacs comme FabrikEco, Lunitouti, etc.

7. Plutôt que d’utiliser des sacs en plastique pour y déposer tes fruits et légumes, tu peux les acheter tout nu (les produits, pas toi) ou les mettre dans des filets ou des sacs à vrac. Plusieurs marques sont disponibles : SAKSAC, MH Collection, etc.

8. Tu vas chercher un sandwich et une salade au resto du coin ? Prends ton courage et ton plat à deux mains et demande au commerçant de mettre ton repas dans ton plat. Prends bien soin de lui demander avant, du genre : “Bonjour! Je vais prendre ceci et cela, mais est-ce que ça vous dérangerait de le mettre directement dans mon plat s’il vous plaît ?” Bonne chance !

9. Les filles, deux mots: coupe menstruelle. Ces deux mots ne te plaisent pas ? D’accord, on se reprend: serviettes réutilisables. Ces deux mots ne te branchent toujours pas? O.K. Essayons ceux-ci: culottes menstruelles. Toujours pas convaincue ? Bon. Tu peux aller lire mon article ici !

10. Tu dois acheter du café pour ta belle cafetière italienne ? Essaye donc d’apporter ton contenant au torréfacteur du coin pour qu’il y dépose ton café ! Assure-toi de demander s’il faut payer avant de moudre ou moudre avant de payer (mari lon, mari lé).

11. Au lieu de déposer tes croissants ou ton pain dans le sac en papier de la boulangerie, tu peux apporter ton propre sac en tissu ! Regarde les merveilles de Dans le sac. Tanné(e) des dépenses ? Apporte ta taie d’oreiller (propre) !

12. Si ta bouteille de shampoing est terminée, tu peux apporter la même bouteille et la remplir. On adore les produits Oneka et ils ont plusieurs points de remplissage.

13. Le Fantastik, c’est pas si fantastique. Le Scrubbing Bubbles non plus. Hertel, on ne veut pas en entendre parler. Non, nos meilleurs alliés lors de la corvée de ménage chez les Cocos, c’est le vinaigre et le bicarbonate de soude. Parfois, une petite touche d’huile essentielle d’arbre à thé.

14. Dis adieu à ton éponge de cuisine jaune et vert et opte plutôt pour un beau morceau de courge loofah ! Disponible dans plusieurs épiceries zéro déchet ou d’aliments naturels. Si tu n’en trouves nulle part, demande au propriétaire s’il est possible d’en commander. 

img_6925

15. Une petite tisane en après-midi, c’est réconfortant. Mais on peut dire adieu aux tisanes en emballages individuels, ficelés, agrafés et souvent dans des poches en polyquelquechosed’épouvantable (oui, on t’envoie des yeux méchants, Camellia Sinensis, même si tu fais des bons thés. On a vidé tes poches de thé et le petit emballage repose dorénavant dans notre jarre de déchets). Pourquoi ne pas acheter des feuilles en vrac 

16. Aujourd’hui, on essaie le nettoyant tout usage aux agrumes. Après avoir pressé quelques limes pour ton mojito, tu peux mettre toutes les écorces dans un pot hermétique, couvrir de vinaigre et laisser macérer quelques jours. Ensuite, tu mets le liquide dans une bouteille avec un vaporisateur, tu dilues le tout avec de l’eau à part égale et hop ! Un nettoyant tout usage ! En tout franchise, on a oublié un pot de nettoyant au fond de l’armoire et il macère depuis des mois… On a vraiment peur de l’ouvrir.

17. Ici, c’était un truc à propos des bouillons maison, mais c’est l’été, et on n’a pas trop envie de se lancer là-dedans. Par contre, on va aux toilettes à l’année longue. Savais-tu que tu peux acheter ton papier de toilette sans plastique ? La marque Cascade distribue des rouleaux enveloppés individuellement dans du papier, et tout est en matière recyclée. 

18. Bon. On t’annonce une triste nouvelle. Le sac de chips, c’est un gros déchet sale. Oui oui, nous aussi, on était bien déçus. Nos martinis étaient comme des âmes en peine en recherche de leur fidèle compagne Miss Vickies… mais plus maintenant! Du pop corn, c’est bien meilleur, c’est ultra rapide à faire et tu peux l’assaisonner comme tu veux. En plus, tu peux acheter les grains en vrac.

19. Savais-tu qu’un de nos grands défis est de refuser des serviettes de table au restaurant ? On se fait souvent regarder de travers (peut-être parce que je demande toujours s’il y a quelque chose de jetable dans l’assiette). On dit gentiment qu’on n’a pas besoin de la serviette et on sort les nôtres. Le choc initial dans le visage du serveur passe rapidement. Sinon, on les rapporte et on les composte chez nous. C’est pas du plastique, mais c’est un grand défi pour nous.

20. Les pailles. Ah, ces pailles! On dit non, gang! “Un gin tonic, pas de paille s’il vous plaît!” 

21. La poubelle de la salle de bain est vide depuis que je me démaquille avec des petits cotons lavables. Allez hop, on fait le saut et on se munit de ces petites merveilles pas chères et super éco-responsables. Tu penses que c’est trop d’entretien ? Pas du tout ! Tu les mets dans un filet et tu les laves avec tes serviettes. Trop tachés à ton goût ? Fais-les tremper dans du percarbonate de soude. Encore trop tachés ? Ben… c’est comme ça. Ça tache à la longue, le mascara.

22. Parlant de taches, sais-tu ce qui est absolument génial contre les taches ? Pas l’eau de Javel, non. Le percarbonate de soude, un agent 007 blanchissant naturel qu’il est possible de trouver en vrac. Pas de gros bidon en plastique ! Rien n’y résiste, pas même le cerne de sueur qui vit sous ta chemise blanche depuis 2008 ! (Ne soyons pas gênés, on est en famille. On a tous cette chemise au fond de notre garde-robe.)

(En tout cas, j’en avais une.)

(Elle est blanche, maintenant.)

23. On fait la vague pour la soie dentairecompostable et rechargeable ! Wooooo ! Disponible dans plein de magasins zéro déchet ! Sinon, on demande ! Wooooo !

24. Les mouchoirs en tissu, c’est vraiment moins pire que tu penses. C’est doux pour le nez (pas de nez sec pendant la saison des allergies), c’est facile d’entretien et ç’a du style. On te le dit : l’essayer, c’est l’adopter !

25. Le papier essuie-tout nous fait froncer les sourcils jusqu’aux genoux. C’est super facile à remplacer. Une bonne vieille guenille fait parfaitement l’affaire. Ou alors, si tu veux jazzer ton tiroir à guenilles, il y a ces jolis produits : KLIIN. Abordables, ils vont au lave-vaisselle ou à la machine à laver, s’utilisent pendant plusieurs mois et sont compostables. Ils arrivent tout nus, pas entortillés dans du plastique comme les Scott Towel. On adopte !

26. On traîne un petit sac à vrac ou une serviette de table avec nous pour les achats spontanés — un petit bagel par ici, un croissant par là… Très pratique !

27. Pour les sorties au restaurant, on apporte un contenant pour rapporter nos restants à la maison.

28. Bye bye rasoir jetable ! On passe au rasoir de sûreté ou au rasoir électrique !

rasoir

29. Les publicités dans la boîte à lettres, étouffées dans un sac en plastique ou non, sont un irritant majeur. Tu peux coller une petite étiquette “pas de publicité” ou “pas de publisac”. Nos souhaits sont habituellement respectés.

30. Les feuilles d’assouplissant peuvent être remplacées par des balles de séchage faites au Québec !

31. Avec tous ces changements, on te donne une idée pour un prochain défi : la jarre de déchets. Après plusieurs mois à réduire nos déchets, Benjamin et moi avons décidé de jeter tout ce qui n’était pas recyclable ou compostable dans un pot mason de 2 litres. On le laisse sur le comptoir et on peut plus facilement voir ce qu’on jette, ce qui est à améliorer… et là où on lâche prise. 

Bonne chance pour le défi de juillet sans plastique !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Zabakuisto dit :

    Je vais en essayer plusieurs [trucs]! J’aime votre style d’écriture! Pour les brosses à dent en bambou, où les achetez-vous?

    J'aime

    1. Merci beaucoup !! On les achète dans les épiceries zéro déchet et les magasins de produits naturels, mais les brosses dents en bambou sont maintenant disponibles dans les grandes pharmacies (Jean-Coutu, Pharmaprix).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s