Slow fashion et maternité : est-ce possible ?

Les Cocos attendent un Mini-Coco, une belle surprise à laquelle on avait cessé de rêver ! Même à l’aube de mon troisième trimestre, on est toujours aussi émerveillés par la nouvelle.

Il y a quelques semaines, j’avais hâte à toutes sortes de choses : annoncer ma grossesse, ne plus avoir de nausées, sentir le bébé bouger, parader ma bedaine dans le Tout-Villeray, faire des regards inquisiteurs aux gens dans le métro pour qu’on me cède une place… Maintenant, toutes ces étapes sont passées. Notre grenouille semble s’entraîner quotidiennement pour le Cirque du Soleil, ma bedaine est tellement sortie que je ne peux plus couper mes ongles d’orteils toute seule, et mes shorts de jeans ne tiennent que par un ingénieux système d’élastiques et de cordage. J’arrive à un stade où je porte toujours la même chose et j’ai cruellement besoin de vêtements de maternité… Et faire de bons choix représente un grand défi !

La mode éthique et la réduction de nos déchets tiennent une place égale dans nos coeurs d’écolos, alors il était pour moi impensable de faire une razzia dans la section maternité chez Gap ou H&M. Comme je l’avais écrit dans un article précédent, j’ai peu de vêtements, mais ils viennent à peu près tous de designers locaux et sont faits en fibres naturelles. Toutefois, qui dit designers locaux dit payer le vrai coût d’un vêtement (un chandail à 9,99$, ce n’est pas normal). Et qui dit bedaine en expansion dit aussi garde-robe à renouveler. Et finalement, qui dit garde-robe de grossesse dit garde-robe temporaire. Je ne sais pas qui est le “qui”, mais il a bien des choses à dire.

Bon. Alors les défis étaient bien présents : freiner la surconsommation, trouver des vêtements qui correspondent à mes valeurs, qui sont confortables et ont du style, et pour lesquels je ne dépenserais pas une fortune. Mission impossible ? Après des mois de recherche, j’ai enfin trouvé.

La solution… La location !

J’ai vite fait le tour de ma garde-robe et des morceaux amples que je possédais déjà. J’ai aussi fait le tour de la garde-robe de mes amies. Mais là, j’en suis à faire une rotation avec 2 chandails, 1 cardigan et 2 camisoles. Acheter seconde main demeure une excellente option, mais je n’ai pas la patience et je ne veux surtout pas bourrer ma garde-robe. C’est pourquoi la location de vêtements était idéale pour moi.

Je te présente deux merveilleuses compagnies montréalaises : Belle & Belly et Station Service.

Qu’est-ce que Belle & Belly ?

Belle & Belly, c’est une compagnie de location de vêtements de maternité. Caroline Papazian et Vanessa Flores ont vu un besoin et viennent à la rescousse des futures mamans. Notre corps change, les saisons et les styles changent… et les vêtements de maternité coûtent très cher. On se répète tout le temps “acheter moins, acheter mieux”. Pour Caroline et Vanessa, la devise est “louer plus, acheter moins”. La garde-robe de Belle & Belly contient de superbes pièces de qualité de différentes compagnies, notamment Seraphine, la marque fétiche de Kate Middleton.

Comment ça marche ?

Au coût de 75$ par mois, on peut choisir 6 morceaux qui seront livrés à notre porte. La boîte contient un minimum de packaging. D’ailleurs, toutes les boîtes sont réutilisées pour les envois suivants. Ce mois-ci, j’ai loué trois chandails, une paire de short et deux robes. Le nombre de morceaux est suffisant. Ils sont mignons comme tout et ma bedaine est en liberté !

Et les designers locaux dans tout ça ? S.O.S. Station Service !

Si, comme moi, soutenir les designers locaux te tient à coeur, tu peux te tourner vers Station Service, qui offre la location de vêtements conçus et fabriqués au Québec. La garde-robe de Station Service n’est pas exclusivement bâtie pour les poupées matriochkas que nous sommes, contrairement à Belle & Belly, mais il y a une section maternité avec les vêtements de Maman Gaga (ainsi que d’autres créateurs à venir… on a hâte !), et il y a une grande sélection de vêtements aux coupes amples et originales, comme ceux des designers Noémiah et Marigold. Pour une occasion spéciale, la garde-robe audacieuse de Station Service est idéale. Les vêtements, la confection, les tissus, tout est magnifique. Raphaëlle Bonin, la fondatrice, choisit avec soin le contenu de la garde-robe Station Service. En plus… il y a une section zéro déchet dans la nouvelle boutique !

Comment ça marche ?

Pour un frais d’abonnement annuel de 75$, tu peux louer des pièces à la carte pendant 7 jours et bénéficier d’un rabais de 15% sur les locations, qui varient de 25$ à 125$ selon la pièce louée. Tu peux également choisir de payer un surplus de 60$ pour une consultation d’une heure avec une styliste. C’est terminé, toutes ces tenues entassées au fond du placard. Grâce à Station Service, désencombrer sa garde-robe n’aura jamais eu autant de style.

Économiser des sous et en faire profiter l’environnement

On l’a mentionné dans cet article, la mode est une des pires sources de pollution. C’est un fléau autant au plan environnemental qu’humain. La mode-minute pousse à une consommation extrême et à la confection de vêtements de piètre qualité, teints et cousus dans des conditions inhumaines. La mode de maternité n’y fait pas exception. Pourquoi refaire toute sa garde-robe pour quelques mois, en sachant que notre belle bedaine ne sera là que temporairement ? En louant ses vêtements, on met un frein à la surconsommation. Comme consommatrices, on vote en achetant moins, donc en diminuant la nécessité de produire plus de vêtements.

Il n’y a pas que la planète qui vous remerciera. Votre portefeuille aussi. Acheter une robe de maternité de qualité revient à environ 130-150$. Un chandail, 60$ et plus. Disons qu’on paie un abonnement pendant 4 mois chez Belle & Belly, pour un total de 300$, on peut se prendre pour la Duchesse de Cambridge et parader dans des vêtements Seraphine d’une valeur totale de minimum 1900$. Ça représente plus de 80% d’économies.

Quant à Station Service, les pièces sont uniques, originales, locales… et plus chères. Pour rentabiliser un vêtement, il faut le porter une trentaine de fois. Mais aurons-nous le temps de porter une robe de soirée autant de fois pendant notre grossesse ? Permettez-moi d’en douter. Louer une tenue chez Station Service représente environ le ⅓ du prix de l’achat, incluant le nettoyage.

Les filles, ça fait beaucoup d’économie, ça. La prime ? Notre garde-robe aura du style et ne menacera pas d’exploser (contrairement à notre bedaine).

Je loue, oui, mais j’ai flanché…

J’ai quand même acheté quelques morceaux. Certains étaient nécessaires, comme des soutiens-gorge. Aussi, quand mon zip de jeans “pré-grenouille” ne tenait plus et que je finissais par passer une partie de la journée la fly dangereusement basse, j’ai acheté une paire de jeans. J’ai également craqué pour le plus mignon des maillots de bain.

Autrement, j’ai aussi acheté trois robes, mais j’ai opté pour des vêtements aux coupes amples que je pourrai porter après que le bébé ait touché la terre ferme. J’ai donc acheté un jumper d’Odeyalo et une robe en soie de Noémiah, légère, confortable et parfaite pour mes concerts.

J’ai aussi trouvé une robe de maternité dans la boutique en ligne STORQ, une marque américaine dont les valeurs me correspondent, et dont la plupart des vêtements sont faits aux États-Unis. J’ai la conscience tranquille en me disant que je pourrai rentabiliser mes achats après mon accouchement.

_MG_2939-2
Robe STORQ / Photo : Amélie Fortin

Sur ce, je vous laisse. J’ai de la crème glacée à manger !

Infos en vrac :

Belle et Belly

  • https://belleandbelly.com/
  • Locations mensuelles à chaque 1er du mois OU à chaque 15e du mois
  • 75$/mois pour 6 morceaux
  • Style : tous les jours, bureau
  • Possibilité de louer des tenues de soirée à la carte (livraison 48h avant la date de l’événement, retour 48h après)

Station Service

  • https://www.stationservice.co/
  • Boutique au 72 Rachel Est, Montréal
  • 75$ pour un abonnement annuel, avec réduction de 15% sur les locations à la carte
  • Style : unique, garde-robe locale, pièces de designers, convient à toutes, enceintes ou non.
  • Durée de location : 7 jours
  • Possibilité de consultation d’une heure avec une styliste pour 60$

Photos

Belle et Belly : Geneviève Sasseville

Station Service, Noémiah, Storq : Amélie Fortin

Merci à Belle et Belly ainsi que Station Service pour tous les beaux vêtements prêtés ! Il y a beaucoup de photos pour mettre en valeur leurs services extraordinaires, ainsi que l’immense talent des photographes !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Caroline CAMBIER-DEBOURGE dit :

    Très joli vêtements, très joli photos certes, mais sublimés par une très jolie future maman. Toute les robes choisies sont également très jolie. Enfin, très bonne idée la location. Bonne fin de grossesse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s