Être dans sa semaine verte et respecter ses règles

En Amérique du Nord, près de 20 milliards de produits d’hygiène féminine sont jetés annuellement. Qu’est-ce qui se cache dans ces produits jetables horriblement chers? Polyéthylène, polypropylène (mais pas ta polie-tante-Hélène…). C’est pas jojo tout ça. Des dérivés d’hydrocarbure, des procédés chimiques, des centaines d’années avant que les produits ne se dégradent, etc. Et après tout ça? Des risques d’infection, des allergies, des irritations. Les filles, on a des règles. Respectons-les ! Voici des alternatives aux Always (qui restent always* sur la planète… ont-ils pensé à ça quand ils ont créé ces produits ?).

*Je déteste emprunter des mots à l’anglais quand j’écris, mais je fais une petite exception ici. La table était mise, je n’ai pas pu résister.

  1. La coupe menstruelle

Lorsque ma soeur m’a parlé de la coupe menstruelle la première fois, j’ai eu un léger haut-le-coeur. Je m’imaginais patauger dans mon sang, flotteurs et bouée inclus. J’imaginais Carrie à son bal des finissants. J’avais lu des articles de Buzzfeed qui, bien que très drôles, me précipitaient dans des scénarios où on devait extraire ma Diva Cup en utilisant un siphon ou une pince à sourcils. Je dramatise à peine.

Sais-tu quoi ? Que nenni ! Au contraire, quand j’ai commencé à l’utiliser, j’étais presque rendue à faire du porte-à-porte pour vanter les louanges de ladite coupe menstruelle.

Personnellement, je trouve que c’est très simple à utiliser et à entretenir. J’ai la mienne depuis 4 ans et elle est comme neuve. Je l’ai amenée au Japon, dans des petits campings en Islande, en tournée, donc dans d’innombrables toilettes de stations-services et autres aires de repos. Elle a résisté à tout ! Malgré les légendes urbaines tenaces, je ne l’ai jamais échappée dans la toilette, je n’ai pas tenté de repeindre les murs de ma salle de bain en l’envoyant valser je-ne-sais-où, je ne l’ai jamais faite fondre en la stérilisant et surtout, personne n’a eu à aller la chercher avec un siphon. Le truc, les filles : il faut utiliser nos abdos, accoucher de la coupe et s’assurer que la receveuse soit attentive et au rendez-vous. Voilà !

  1. Les serviettes réutilisables

Tu laves tes bobettes et tu les reportes, non ? C’est la même chose avec les serviettes. J’utilise les douces et mignonnes serviettes Omaiki. L’entretien est simple : il faut les rincer et les faire tremper dans l’eau froide et une touche de vinaigre avant de les laver. J’ajoute parfois quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Pour enlever les taches, j’ajoute du percarbonate de soude et elles en sortent comme neuves ! C’est simple, simple, simple. Le seul désavantage, c’est que comme elles tiennent uniquement avec un bouton pression, elles prennent parfois des initiatives et se promènent de haut en bas, mais bon. Rien de bien dramatique.

  1. Les culottes de menstruation

Ça, j’aime bien ça ! Elles sont super confortables et également faciles d’entretien. On m’a offert une paire de la marque THINX, mais il y a aussi la compagnie québécoise Mme L’Ovary qui conçoit ce genre de dessous. Elles sont beaucoup plus jolies que les bobettes dites “de menstrues” (suis-je la seule à garder quelques paires de bobettes laides et déformées au fond du tiroir, qui brouillent pratiquement la limite entre l’élastique de la bobette et le début du soutien-gorge ? Là, je me demande d’où viennent ces affreux sous-vêtements…).

Tout comme les serviettes, ils faut les rincer et les faire tremper, puis les envoyer à la machine et les suspendre pour sécher.

Voilà ! Ce n’est pas compliqué, non ? Ton corps sera aussi content que la planète. YÉ !

** Benjamin vient de lire l’article et a dit : “j’aurais écrit la même chose.” Ah, sacré Benjamin !

*** Sur la photo, Benjamin et moi en haut du Mont Takachiho no Mine dans la préfecture de Kirishima au Japon, parce que comme les annonces de Kotex nous l’ont appris, on peut tout faire, même si on a un système reproducteur féminin.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Léna dit :

    Bravo ! Très bien dit pour « l’accouchement de la cup », j’aurais pas fait mieux 🙂
    Mais bon, certaines filles sont juste rebutées par le principe, j’ai pourtant beau essayer de leur faire comprendre tous les bienfaits, c’est peine perdue souvent 😦
    Anyway, bon récap’ sur les autres alternatives aussi 🙂

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s