Routine beauté mini et écolo

Il y a de cela quelques années

“- Viens-tu te coucher ?

– Oui, oui. Je vais me laver le visage. »

20 minutes plus tard…

« – Qu’est-ce que tu faisais ?

– J’ai brossé mes dents. J’ai passé la soie dentaire. J’ai lavé mon visage. J’ai exfolié mon visage. J’ai mis un astringent. J’ai mis ma crème de jour, mais je me suis trompée. Je voulais mettre ma crème de nuit. J’ai lavé mon visage. J’ai mis ma crème de nuit. J’ai mis ma crème contour des yeux. Après j’ai mis de la crème pour mes jambes, de la crème pour mes pieds. Et j’ai tressé mes cheveux. Bonne nuit ! »

… … …

Oh là là. Les cosmétiques. Ça représente quoi exactement ? Une promesse de jeunesse éternelle ? Une beauté sans pareil ? Non. C’est du temps, de l’argent, quelques ingrédients douteux… et des déchets. On l’a écrit souvent : notre virage zéro déchet s’est amorcé dans la salle de bain, avec les cotons démaquillants et les mouchoirs. Plus tard, à mesure que mes petits pots se vidaient, je faisais un examen de conscience et j’appliquais la phrase magique de Pierre-Yves McSween : “en ai-je vraiment besoin ?”

NON.

Voici, en détails, ma nouvelle routine beauté, naturelle, économique et presque zéro déchet.

Soins du visage

Je nettoie ma peau avec une éponge de konjac, sans savon. Si j’ai oublié mon éponge, j’utilise simplement du savon d’Alep (également notre savon pour le corps). L’éponge comme le savon sont excellents pour la peau et très économiques. Je me démaquille avec de l’huile de coco.

J’ai une peau sensible et je fais de la rosacée. J’ai longtemps jeté de l’argent aux grandes compagnies pharmaceutiques, et je faisais tout de même souvent des petites crises au visage. Maintenant, je vaporise mon visage d’hydrolat d’hélichryse italienne (aussi appelée “immortelle”) pour atténuer mes rougeurs au besoin. Ensuite, je mets quelques gouttes d’huile de rose musquée au creux de ma main et je l’applique sur mon visage. J’ai choisi la rose musquée, mais tu pourrais très bien utiliser une autre sorte d’huile végétale cosmétique. Si par malheur j’ai un bouton (!), j’utilise un tout petit peu d’huile d’arbre à thé.

Je trouve tous ces produits chez Écolonet ou chez Noblessence (en vrac !). Pas la peine d’acheter un petit flacon Clarins à 60$ ! Il y a quelques compagnies québécoises qui font des huiles essentielles et végétales biologiques de grande qualité. Je te recommande aussi de jeter un œil à la nouvelle boutique en ligne des Trappeuses : Les Mauvaises Herbes, où j’ai trouvé mon éponge de konkac. Il y a toutes sortes de produits, incluant des herbes médicinales. 

Je trouve ma peau beaucoup plus belle et moins “en détresse” depuis que j’utilise des produits naturels… Mais attention à la qualité des savons et des huiles. Il est essentiel d’aller dans des boutiques spécialisées pour ne pas acheter de faux savons de Marseille ou des huiles essentielles allongées avec je ne sais quel produit, qui peuvent provoquer des réactions allergiques.

Soins du corps

C’est tout simple. On se lave avec du savon d’Alep ou de Marseille ! Pour la crème, j’utilise la crème pour le corps hydratante achetée à la pompe chez Vrac et Bocaux. J’admets que je pourrais la faire moi-même, mais je suis paresseuse. Je fais notre déodorant moi-même (on utilise le même), en utilisant cette recette. C’est archi efficace ! Ce déo a passé haut la main le test ultime de l’été caniculaire 2018.

Cheveux

On utilise depuis longtemps les shampoings Oneka, achetés en vrac. Pour hydrater ma longue chevelure, je mets parfois de l’huile d’argan sur les pointes, ou le soin capillaire de la compagnie québécoise Artémis à la fleur d’oranger. 

Par contre, même si j’aimerais prétendre le contraire, j’ai le cuir chevelu très sensible au stress ou aux changements de température. J’ai essayé toutes sortes de mélanges d’huiles essentielles et végétales, des exfoliants maison, vinaigre de cidre… Ça fonctionnait temporairement et seulement pour les petites crises de cuir chevelu. Pour les grosses crises, genre mon cuir chevelu fait le bacon au milieu d’une allée d’épicerie, je me suis tournée vers le Purifying Shampoo de la collection Naturaltech de Davines. Malheureusement pas zéro déchet, mais je peux faire remplir ma bouteille au salon de coiffure Oblic sur le Plateau. Aux grands maux les grands moyens !

**Pour les lecteurs n’habitant pas Montréal, je te suggère d’essayer le shampoing, puis de l’acheter en grosse bouteille. Pas idéal, mais tu sauveras la productions de plein de petites bouteilles en plastique.

Laurence12
Photo croquée sur le vif par Amélie Fortin

Maquillage

Je me maquille peu au quotidien. Cependant, il faut que mon maquillage tienne bien lorsque je donne des concerts. Connais-tu la compagnie Zorah ? J’ai découvert ces produits chez Écolonet. Les tubes sont recyclables et tout est fait à partir d’ingrédients naturels et biologiques. Pour le teint, j’utilise l’anti-cernes « Un-Cover » de RMS Beauty et je l’a-do-re ! Les petits pots offerts par cette compagnie sont en verre et en métal, et tu peux les réutiliser pour ton baume à lèvres maison. Pour le rouge à lèvres et la poudre libre, il me reste toujours des produits pré-zéro déchet. Cependant, j’ai eu du mal à trouver un rouge à lèvres mat qui tient, alors je ne sais pas vers quelle compagnie je me tournerai lorsqu’il sera fini. Sans doute RMS Beauty… As-tu d’autres suggestions ?

Plusieurs compagnies de maquillage offrent des alternatives aux emballages en plastique. RMS Beauty en est une. Il y a aussi Elate Cosmetics, mais je n’ai jamais essayé leurs produits.

La routine du Coco

Benjamin n’utilise que du savon d’Alep et une touche de déo maison de temps en temps. Et il a une peau de bébé. Et il m’énerve. Il soulève donc la question : a-t-on besoin de tous ces produits ? Est-ce que la peau s’habitue à ce qu’on applique ou à ce qu’on n’applique pas ? On n’a pas la réponse.


Pour finir, j’ai consulté un dermatologue pour vérifier si ma routine tenait la route. Bien que ma routine convienne à mon type de peau, peut-être qu’elle ne conviendra pas à ton type de peau. Il est donc essentiel de 1) aller dans une boutique spécialisée, poser des questions et faire des recherches, 2) choisir des produits top qualité (pas d’huiles essentielles cheap !) et 3) tester les produits sur une petite surface de ta peau pas trop exposée. Certains produits comme l’huile d’arbre à thé (tea tree) ou la vitamine E peuvent causer une dermite de contact, alors il faut les tester d’abord et les utiliser avec parcimonie.

Image en couverture : photo prise par Amélie Fortin

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. maddizfee dit :

    Je n’utilise pas les mêmes produits car j’ai une peau atopique mais dans c’est le même principe ^^ j’utilise simplement un savon mais enrichi en lait d’anesse , c’est le top pour ma peau sensible. l’huile de coco , j’ai arrêter car elle est quandmême considérer comme comédogene mais comme tu le dis , ca doit dépendre de sa peau =). J’utilise de l’huile de noisette du coup =). En tout cas, c’est fou de se dire qu’on a plus d’efficacité avec un peu d’huile que des produits cosméto dit haut de gamme.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ! Oui, quand je pense à tout l’argent que j’ai jeté aux compagnies pharmaceutiques ! En comparant avec des petits pots haut de gamme ou médicamentés, les effets de l’huile de rose musquée sont bien plus évidents sur ma peau. Ça vaut vraiment le coup de s’informer ! Bonne idée l’huile de noisette !

      Aimé par 1 personne

  2. Karine Richard dit :

    Le chandail ? Il est magnifique !! D’où provien-il? Merci pour ces beaux articles !!

    J'aime

    1. Hihi !! C’est un chandail Odeyalo, fait à Montréal ! Ils ont plusieurs points de vente dont Betina Lou ! On voit le chandail au complet dans l’article sur la slow fashion ! 🙂

      J'aime

  3. Super article, tout le monde devrait prendre exemple ! Bonne continuation 🙂 bisous

    J'aime

  4. alchimieparis dit :

    J’adore tes cupcakes, ils sont canons ! Bravo !
    N’hésite pas à visiter mon blog http://www.alchimie.paris je vais m’abonner à ton blog 🙂
    Bisou

    J'aime

  5. Nancy Lahaie dit :

    Où puis-je me procurer de l’hydrolat d’hélichryse italienne? J’ai une peau trèes similaire à la tienne… 🙂

    J'aime

    1. Tu peux en trouver chez Ecolonet ou chez Noblessence ! Si tu as une peau comme la mienne, je te recommande fortement ce produit et l’huile de Rose musquée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s